Quel est le meilleur investissement ?

22
Partager :

On estime que 150 000 logements supplémentaires sont manquants en France chaque année. Cela fait du secteur immobilier un marché prometteur en termes d’investissement. Mais quel investissement choisir ? L’essentiel est de trouver celui qui répond à vos attentes et à vos besoins, que ce soit en termes de rentabilité, de niveau de risque ou de durée d’investissement. Voici notre sélection de 10 des meilleurs placements immobiliers disponibles sur le marché.

Investissement locatif en vertu de la loi Pinel

Si vous êtes intéressé par l’investissement immobilier, vous avez probablement déjà entendu parler de la loi Pinel. Le concept est simple : si vous effectuez un investissement locatif dans certains logements neufs, vous pouvez bénéficier de réductions d’impôt intéressantes . Ces rabais peuvent atteindre 21 % de la valeur du bien immobilier.

Lire également : Comment acheter une maison avec un crédit immobilier en cours ?

Par conséquent, ce dispositif est très intéressant si vous êtes imposable et que vous voulez accumuler du capital, plutôt que dans 10 ans. Attention toutefois à ne pas considérer cet investissement uniquement comme un outil d’optimisation fiscale. En fait, comme il s’agit d’un investissement immobilier , il est important de faire attention aux paramètres habituels : l’emplacement, la qualité de la propriété, la demande de location, etc. Si le prix de revente n’est pas à la hauteur de vos attentes, vous ne réaliserez pas le bénéfice escompté, malgré l’impôt optimisation.

Et avec un nouveau bien locatif , il faut être très prudent quant au risque de perte de valeur. En fait, les produits sont initialement assez chers et perdent un peu de leur valeur une fois achetés parce qu’ils perdent ensuite leur qualité de « neufs ». Si le produit n’est pas attrayant, les performances peuvent être assez faibles. Étudiez bien avant de commencer, donc.

A découvrir également : Bretagne : le nid des stations balnéaires rentables

Investissement locatif selon la loi Malraux

La loi de Malraux est un dispositif qui vous permet d’investir dans des biens patrimoniaux situés au cœur historique des villes. Le but de cette loi est de permettre la rénovation de bâtiments situés dans une zone protégée ou dans une zone de protection du patrimoine architectural urbain (ZPPAUP) .

Quel est l’intérêt pour vous ? Vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt allant de 22 % à 30 % du volume de travail effectué, sous certaines conditions d’éligibilité, avec une limite annuelle de travail de 100 000€. Cette réduction d’impôt n’est pas exemptée d’obligations : vous devez louer le logement dans les 12 mois suivant la fin des travaux et continuer à le louer pendant au moins 9 ans.

Investissez dans une location meublée non professionnelle (LMNP)

Que se passe-t-il si vous devenez propriétaire d’une chambre dans une résidence étudiante ou d’une chambre dans un EHPAD (maison de soins)  ? Ce type d’investissement immobilier est très attractif. En fait, il vous permet de bénéficier de revenus supplémentaires. Le rendement en lui-même est intéressant, puisqu’il est d’environ 3,8 % brut par an pour les maisons de soins infirmiers et de 4 % pour les maisons de soins infirmiers et les dortoirs.

Combien cela coûte-t-il ? La chambre étudiante est la propriété la plus accessible, souvent disponible pour un montant d’environ 100 000€ HT. Dans les deux cas, vous pouvez choisir d’acheter une nouvelle propriété ou de la racheter à un autre propriétaire.

Pour ce type d’investissement, il est important de prendre en compte tous les critères classiques qui comptent lors de la réalisation d’un investissement immobilier, mais pas seulement. En fait, il est impératif que faites attention à la qualité du responsable . Par exemple, certains peuvent choisir de réduire le montant du loyer en cours de route, ce qui aura un impact très important sur le rendement de leur investissement immobilier.

Dans le cas des maisons de retraite , nous vous conseillons également de ne choisir que des propriétés situées dans le centre-ville des grandes villes. En fait, ce sont eux qui ont la meilleure rentabilité, car la demande est élevée.

Comment fonctionne l’exonération fiscale avec les investissements dans une location meublée non professionnelle (LMNP) ? C’est le système d’exonération fiscale Censi-Bouvard qui s’applique. Par conséquent, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt de 11 % hors taxe du prix d’achat du bien immobilier, avec une limite maximale de 300 000€ pour le prix d’achat. Cette réduction se prolonge de façon linéaire pendant 9 ans.

En échange de cette exemption taxe, le bien doit rester meublé pendant la réduction d’impôt, c’est-à-dire pendant 9 ans. Les loyers sont soumis au système d’avantages industriels et commerciaux (BIC), qui assouplit l’imposition des revenus locatifs.

Investir dans la performance ISPA

Un ISPA est une société civile d’investissement immobilier . Il s’agit d’un intermédiaire qui acquiert des biens immobiliers, uniquement pour un usage professionnel. Il propose ensuite aux investisseurs d’en acquérir des actions pour obtenir un rendement, comme s’il s’agissait de bourses. Lorsque vous passez à l’action, vous devenez un partenaire ISPA. Ainsi, vous percevez un revenu régulier, en fonction de votre investissement.

Avec l’investissement dans ISPA, vous n’avez pas à vous occuper de la gestion locative  : c’est le gestionnaire qui s’en occupe. Le rendement brut est d’environ 4 %, avec des pics de 10 % pour certains produits. L’entrée peut aller de quelques centaines d’euros à plusieurs milliers d’euros, selon l’ISPA. Par conséquent, investir dans un ISPA vous coûtera moins cher que l’achat d’une propriété.

Cet investissement immobilier a connu un franc succès ces dernières années. Au premier trimestre 2019, le chiffre d’affaires de l’ISPA a augmenté de 79 %. Plusieurs raisons expliquent ce succès : il est très simple d’acheter des actions d’un ISPA et il n’y a pas de gestion à faire. Autre point à noter : avec l’ISPA, le risque locatif est dilué car il est composé de plusieurs biens immobiliers (magasins, bureaux, etc.). Par conséquent, le risque de vacance de location ou de non-paiement est réduit. Enfin, en investissant dans un ISPA, vous recevez un supplément de revenu directement à intervalles réguliers.

Par contre, soyez prudent lorsque vous choisissez votre manager . Par exemple, faites très attention au taux d’occupation des biens immobiliers. Une autre règle de or : comme pour tout investissement, la diversification est l’ordre. Par conséquent, privilégiez les produits utilisés à diverses fins, à la fois dans les bureaux et dans les entreprises. C’est ce qui vous permettra de vous protéger des fluctuations de chaque marché.

Cet investissement présente également un autre défaut : les frais de gestion et d’abonnement sont assez élevés, généralement entre 9 % et 12 %. Cela peut donc avoir un impact négatif sur votre rentabilité.

Vous souhaitez profiter d’un système fiscal plus intéressant  ? Vous n’êtes pas obligé d’investir dans un ISPA vivant, vous pouvez choisir de le faire par le biais de votre contrat d’assurance-vie. Vous bénéficiez donc d’un régime fiscal avantageux pour l’assurance-vie.

ISPA en démembrement

Lorsque vous investissez dans un ISPA, il existe une option moins connue : vous pouvez choisir un ISPA démembré. Qu’est-ce qui ne va pas ? Avec ça investissement, l’ISPA devient propriétaire de la propriété nue , c’est-à-dire qu’elle est propriétaire de la propriété mais n’a pas l’usufruit, détenu par une autre personne pendant une période définie à l’avance. Par conséquent, vous pouvez investir par l’intermédiaire d’un ISPA pour détenir une partie de la propriété dénuée d’un bien immobilier.

Quel est l’intérêt ? Vous pouvez devenir propriétaire de ces actions à un prix inférieur à la valeur de votre part en propriété totale . En revanche, vous ne recevrez pas de rente tant que l’ISPA n’aura pas repris la pleine propriété de la propriété. Mais cela peut être avantageux pour vous d’un point de vue fiscal : puisque vous ne percevez pas de revenus supplémentaires, vous ne payez pas d’impôts sur cet investissement.

L’achat d’une propriété en cas de démembrement d’un bien

Avec le démembrement, vous n’avez pas besoin d’investir via un ISPA. En fait, vous pouvez investir de manière personnelle. Le principe est le suivant : similaire : vous achetez un bien sans avoir l’usufruit pendant un certain temps. Étant donné que vous ne recevez pas de revenus supplémentaires pendant cette période, vous n’augmentez pas votre niveau d’imposition. Cet investissement immobilier vous permet d’acheter des propriétés de première qualité, à des prix jusqu’à 40 % inférieurs aux prix du marché.

Investissez dans un parking

Vous souhaitez réaliser un investissement immobilier ? Vous pouvez acheter des parkings, puis les louer. Cet emplacement vous propose des billets d’entrée tout à fait accessibles, entre 5 000€ et environ 30 000€, selon la ville et les quartiers. À Paris, on peut s’attendre à un rendement de 4 à 6 % par an.

Investir dans un parking présente un grand avantage : aucun travail d’entretien ou de rénovation n’est requis, contrairement à un investissement locatif classique. D’autre part, les frais les frais notariaux peuvent être assez élevés par rapport au faible montant de la transaction. Donc, pour les amortir, il faut garder la propriété assez longtemps. Faites également attention au fait que les revenus que vous recevez sont soumis au régime des revenus de la propriété . Par conséquent, ils sont imposés sur le barème progressif de l’impôt sur le revenu et sont soumis à des prélèvements sociaux. En revanche, s’ils sont inférieurs à 15 000 euros par an, ils peuvent bénéficier d’une réduction de 30 % dans le cadre du régime des micro-terres.

Pour améliorer votre rentabilité locative, il est préférable d’investir dans une boîte fermée . En fait, vous pouvez obtenir un loyer supérieur de 10 à 20% à celui d’une simple place souterraine.

Location meublée dans la vieille ville

Vous souhaitez réaliser un investissement locatif, sans nécessairement passer par les appareils les spécificités que nous avons mentionnées plus tôt ? Vous voudrez peut-être envisager de recourir à une location meublée dans l’ancienne . En effet, la location meublée vous permettra de louer votre bien immobilier de 10 à 20% plus cher. Vous pourrez trouver un locataire à long terme, ce qui sera plus intéressant que les locations à court terme. En fait, le risque de vacance de location sera moindre, votre propriété s’usera moins rapidement et vous aurez moins de gestion à réaliser.

Attention cependant à la concurrence, il est important de se démarquer. Le décret du 31 juillet 2015 a dressé une liste des meubles à fournir dans une location meublée, mais il est préférable de fournir plus que le minimum minimum. De cette façon, votre propriété sera vraiment attrayante sur le marché. Tenez également compte du poids des charges , car elles peuvent nuire à votre rentabilité.

Et pourquoi recourir à l’ancien et non au Nouveau ? C’est simple, l’achat d’une vieille maison vous coûtera généralement moins cher, surtout si des rénovations sont prévues.

La rente viagère occupée

La rente viagère est un investissement immobilier qui attire les Français. En effet, il y a 5000 transactions par an en France selon le réseau de conseillers en patrimoine Renée Costes Viager. Avec l’augmentation de la durée de vie utile et la diminution des pensions de retraite, il est promis que cet investissement immobilier aura un bel avenir.

Le concept est simple et assez similaire au démembrement : vous achetez une propriété à une personne qui garde son usufruit jusqu’à sa mort . Lorsque vous effectuez l’achat, vous effectuez une partie du paiement, appelée bouquet, puis vous payez une rente mensuelle au vendeur jusqu’à ce qu’il meure. Alors, la bonne chose est à vous.

Avec la rente viagère, il n’y a pas de banque intermédiaire : vous n’achetez pas à crédit, vous payez une rente chaque mois directement auprès du vendeur. Par contre, le prix de la propriété est aléatoire car vous ne savez pas combien de temps vous paierez votre pension. Si vous avez suffisamment de liquidités pour payer le forfait au moment de l’achat et que vous souhaitez épargner en vue de la retraite, il peut s’agir d’un bon placement, complémentaire à vos autres régimes d’épargne-retraite.

Crowdfunding immobilier

crowdfunding immobilier est un type d’investissement en vogue. Cet investissement immobilier permet aux particuliers de cofinancer, en collaboration avec des acteurs bancaires, des projets immobiliers tels que le développement immobilier. Les promoteurs immobiliers utilisent ce type de financement pour financer leur part du capital de leurs projets. Cet investissement est très intéressant, surtout en termes de rentabilité, jusqu’à 10% brut annuel Le , en fonction des opérations. En revanche, comme pour tout investissement, les rendements élevés s’accompagnent d’un risque de perte en capital et, par conséquent, vous ne devez pas investir toute votre épargne dans cet investissement.

Partager :