Pourquoi passer par un courtier en assurance ?

25
Partager :

La mission principale d’un courtier spécialisé en affaires est de fournir avant tout des conseils aux clients à toutes les étapes de la vie d’une entreprise.

1) Pour mieux comprendre la complexité des contrats d’assurance

Le courtage d’assurance est une activité commerciale indépendante qui consiste à relier un client (l’assuré) à un assureur. Le courtier d’assurance agit en tant que représentant de son client« Aujourd’hui, l’erreur consiste simplement à copier et coller — moins cher ! Le vrai service est la compréhension de votre client, de votre activité et de ses développements et vérifie – toujours – que ses contrats correspondent à son entreprise et à ses employés ». Par conséquent, il utilisera son savoir-faire et ses connaissances du marché pour identifier les risques spécifiques à couvrir et trouver l’offre la plus adaptée et la plus avantageuse pour son client.

A lire également : Comment calculer la taille de position ?

2) Pour profiter des conseils spécialisés capables de gérer, pour le compte de la Société, un appel d’offres privé

Par conséquent, le passage par un assureur qualifié permet à une PME, à une grande entreprise ou à une collectivité locale souhaitant conclure une police d’assurance de bénéficier d’importantes économies de temps et d’argent, soit lors du choix d’un contrat de police d’assurance, soit par la suite. Ainsi, en fonction du service prévu, un contrôle total« Un entrepreneur qui souhaite faire le point sur ses risques de couverture et l’état du marché peut demander à son courtier de lui donner un indice de référence du marché » peut être offert pour les deux ses biens (bâtiment, transport…) ainsi que pour les personnes (mutuelle, homme de base, RCMS, etc).

3) Pour compter sur un véritable « Risk Manager » assigné

« Un chef d’entreprise, désireux de poursuivre son développement, qui décide pour créer son entreprise aux États-Unis ou au Canada, il doit être informé des conséquences de cette décision sur ses polices d’assurance et de l’augmentation significative des primes ». Tout au long de la vie des polices d’assurance, le courtier d’assurance est attentif au développement de l’entreprise et est les conseils privilégiés au cours des différentes phases stratégiques de l’entreprise. Tout comme un comptable agréé ou un avocat, il sera en mesure de guider l’entreprise et même de prédire ses décisions et ses orientations. Le courtier d’assurance connaît bien les contrats conclus par son client, les garanties obtenues, les pertes subies ou non et notamment dans la gestion quotidienne des contrats.

A lire en complément : Comment investir en Bourse ?

4) Pour défendre les intérêts de la Société après l’enregistrement du contrat

Le travail de l’assureur ne s’arrête pas à la signature du contrat. Il veille également à la continuité et veille au respect de ses clauses. Il peut également faire des suggestions à son client lorsque spécifie les ajustements à effectuer. En cas de sinistre, le courtier s’occupe des démarches auprès de la compagnie d’assurance : ouverture du sinistre, affecte un expert et veille au respect de la mise en œuvre du contrat conclu. La transition d’un assureur permet à nouveau au client de gagner un temps précieux et d’augmenter ses chances de recevoir une indemnisation.

« Un courtier spécialisé dans les affaires possède déjà, grâce à son expérience, le réflexe en cas de réalisation d’un désastre. Son objectif est que le client et ses employés puissent poursuivre leur activité comme si la catastrophe n’avait pas eu lieu. »

5) Pour garantir la sécurité juridique

« Un courtier spécialisé en affaires est sans aucun doute sensible et capable de comprendre avec les équipes de support la meilleure façon de mettre en œuvre une loi qu’il connaît en relation avec une composante particulière de la Société ». Dans le domaine de la protection sociale, par exemple, l’effervescence législative exige que le courtier informe son client et ses équipes RH des derniers développements législatifs.

Partager :