Comment imprimer un dessin sur un tissu ?

21
Partager :

D’accord, la machine de découpe a été déballée et installée et j’ai appris à configurer l’espace de travail. Maintenant, est-ce que je peux créer un design et commencer à le découper dès maintenant ?

A découvrir également : Comment cacher une tache d'eau de Javel sur un pantalon ?

Absolument, nous fabriquons maintenant un design simple et découpé ! Commencez par ouvrir Silhouette Studio et définissez votre espace de travail et nous allons commencer. 🙂 Ce sera un long post avec beaucoup de photos !

A lire en complément : Comment teindre la perruque ?

Mon espace de travail est prévu pour Cameon avec un tapis et une grille de 12 x 12 pouces avec deux salles.

Nous commençons par un motif simple de la bibliothèque Silhouette. Lorsque vous avez branché votre Cameo (ou Portrait, ou Curio, la machine dont vous disposez maintenant), un certain nombre d’images ont été téléchargées dans votre bibliothèque. La bibliothèque est accessible via le bouton situé en haut de la liste à droite de Silhouette Studio.

Si vous n’êtes pas connecté, vous pouvez le faire en utilisant le même nom d’utilisateur et le même mot de passe que ceux que vous avez saisis lors de la création de votre compte avec Silhouette lors de l’enregistrement de la machine.

Bon nombre de ces modèles sont simples à commencer. J’ai choisi une guirlande de fleurs (unicolore) découpée en une seule pièce. (Je ne me souviens pas si la couronne est incluse dans les designs gratuits ou si c’est un fichier que j’ai chargé depuis Silhouette DesignStore…) Double-cliquez sur le dessin pour le ramener dans votre espace de travail.

Ce design est livré avec seulement les lignes de coupe visibles. Je préfère généralement remplir mon design, puis je trouve que j’ai une meilleure vue d’ensemble de ce à quoi il ressemble réellement. Je clique sur l’icône de remplissage dans le menu contextuel, le plus loin vers à gauche, puis choisissez une couleur pour remplir le dessin.

Non seulement je veux la guirlande, mais je veux y taper un nom. J’appuie donc sur le bouton de texte à gauche, je clique sur l’espace de travail et je tape mon texte. J’ouvre ensuite le panneau Textstiles pour mettre en forme le texte.

Pour mettre en forme le texte en douceur, j’utilise l’outil de sélection habituel (la flèche en haut à gauche) et je sélectionne le texte pour qu’il devienne un cadre de sélection. Ensuite, je choisis une police dans le panneau Textstiles. (Mon préféré en ce moment est Amastery Script.)

La zone de cadrage autour de l’image comporte de petites cases, une à chaque coin et une au milieu de chaque côté. Pour mettre à l’échelle votre design, vous pouvez tirer ces boîtes. Lorsque vous tirez sur les boîtes d’angle, le design change proportionnellement, c’est-à-dire qu’il conserve sa forme et ne fait que grossir ou diminuer. Vous tirez dans n’importe quelle boîte sur les côtés, elle est poussée ensemble ou poussée vers l’extérieur. Pour faire pivoter votre design, tirez sur le petit vert « antenne ».

Dans les polices de script, où les lettres sont accrochées, il faut les réconcilier pour qu’elles deviennent une ligne de coupe cohérente. Sinon, la machine va se découper, car elle ne sait pas que les lettres vont s’asseoir ensemble ! Pour ce faire, utilisez une fonction appelée « soudure  » qui se trouve dans le panneau de modification (ou vous cliquez avec le bouton droit de la souris et choisissez Soudure).

Après le soudage, les lettres sont si bien assemblées ! Quelques points méritent d’être notés ici.

  1. Après le soudage, le texte n’est plus modifiable ;
  2. Les parties qui ne sont PAS assemblées, comme « J » et « akob », deviendront des parties distinctes.

Le programme ne l’interprète plus comme du texte, mais comme une image. Soyez donc prudent avec l’orthographe et vérifiez AVANT. 🙂 (vous pouvez voir des carrés fins qui l’indiquent sur l’image). Ceci s’applique également aux anneaux et aux points au-dessus de å, de bois et d’îlot. Prenez donc l’habitude de toujours regrouper le texte juste après soudure (avant d’avoir décoché), de sorte que toutes les lettres restent accrochées si vous souhaitez passer à autre chose ou mettre à l’échelle votre texte. Pour regrouper, appuyez sur Ctrl G ou cliquez avec le bouton droit de la souris et sélectionnez « Groupe ».

Je vais découper ce dessin en vinyle textile. Cela signifie qu’il doit être retourné en miroir avant d’être découpé, car le vinyle textile se coupe à l’arrière.

Sélectionnez la conception complète avec toutes les pièces (soit faites glisser une boîte sur l’ensemble du plan à l’aide de l’outil de sélection, soit sélectionnez les pièces une et une en maintenant la touche Ctrl enfoncée et en cliquant sur les différentes pièces). Cliquez avec le bouton droit de la souris et sélectionnez « Tourner horizontalement ».

Je suis maintenant satisfait et il est temps d’envoyer le dessin à la machine de découpe. Dans le menu en haut à droite, cliquez sur « Envoyer ». Le nouveau Cameon a deux porte-outils, et normalement vous coupez avec celui marqué en rouge, car c’est le seul dans lequel la lame automatique s’insère. cas, il s’agit de « transfert de chaleur, lisse », c’est-à-dire vinyle textile lisse uni (transfert de chaleur). Nous voulons qu’il coupe et nous définissons le couteau que nous avons. Avez-vous le couteau noir appelé « lame de verrouillage » et vous devez le régler manuellement en tournant la marque rouge sur le numéro recommandé.

Une fois que vous avez tout configuré et chargé la machine avec votre matériel, vous envoyez le dessin en cliquant sur « envoyer » en bas !

En ce qui concerne les réglages de coupe, il s’agit de recommandations basées sur les coupes. Il peut être nécessaire de les ajuster en fonction de la machine, en fonction de l’usure du couteau et du matériau qui varie d’une marque à l’autre et parfois même de différents lots du même couteau. marque. C’est pourquoi il est bon de tester d’abord. Un bouton de test gris se trouve sur le côté droit de l’écran. Il envoie un signal à la machine pour découper un petit carré avec un triangle dans le coin supérieur gauche du matériau que vous saisissez.

Avant de cliquer sur le dernier bouton, nous allons charger la machine avec notre matériel. Le vinyle doit être chargé avec le côté vinyle vers le haut et le « porteur » (le côté brillant) vers le bas et dans le cas du vinyle textile, c’est donc le dos du vinyle que nous voyons, le côté qui devrait ensuite reposer contre le tissu. C’est pourquoi il devrait être découpé en miroir. Avez-vous du mal à décider quel côté doit être en haut ? Tirez un peu avec le clou vers la surface, le vinyle est caoutchouteux tandis que le porteur est brillant et glissant.

Je place mon vinyle dans le coin supérieur gauche du tapis (vous vous en souviendrez, j’ai défini que j’allais couper sur le tapis) parce que c’est là que se trouve mon dessin. Le tapis doit se trouver bord dans le bord avec le tiret bleu vers la gauche. Sedan J’appuie sur « entrée » sur l’écran tactile de la machine et je m’assure que les rouleaux s’agrippent au tapis. Ma machine n’alimente pas le tapis aussi loin que je le souhaite, donc je l’alimente un peu manuellement à l’aide des flèches sur l’écran tactile. Lorsque la tête de coupe est dans la bonne position, j’appuie sur « envoyer » sur l’ordinateur.

(Voici une petite vidéo de Silhouette où ils montrent comment charger la machine avec le tapis !)

Une fois que la machine de découpe a fini de fonctionner, il peut parfois être difficile de voir si elle a fait quelque chose du tout ! Mais en regardant attentivement, vous pouvez voir de fines lignes de coupe. Maintenant, tout ce que nous ne voulons PAS laisser doit être effacé. Utilisez une pince à épiler tranchante, un crochet de nettoyage ou tout autre chose que vous pouvez utiliser pour recouvrir les bords tenaces.

Ensuite, il suffit de continuer à travailler jusqu’à ce que tout ce qui n’appartient pas au design ait disparu. Si vous avez beaucoup de choses à nettoyer, si vous découpez plusieurs motifs à la fois, par exemple, mettez un bon série sur Netflix. Bones fonctionne généralement bien, ou Vampire Diaries (de préférence n’importe quel épisode avec beaucoup de Damon). Ou quelques bonnes chansons sur Spotify dans lesquelles vous pouvez chanter (pouvez-vous me prendre assez haut…) alors c’est bientôt terminé !

🙂

Ensuite, il est temps de monter la pression. Maintenant, c’était du vinyle textile et cela signifie qu’il faut le presser fermement sur le t-shirt que j’ai choisi à cet effet !

Je n’ai pas de presse à chaud à la maison, car je n’ai tout simplement pas de place pour personne (et, après tout, j’ai le luxe d’avoir accès à plusieurs pièces au travail). Mais quand je suis à la maison, ma petite configuration ressemble à ceci :

Une grande planche à découper en bois pour un sol dur qui peut être pressé correctement. Un morceau de papier pour protéger la pression de la source de chaleur (feuilles de téflon ou similaire est préférable , mais vous n’avez rien de tel, donc une plaque à pâtisserie fonctionne) et un fer à repasser avec la fonction vapeur désactivée !

Le sujet est placé au bon endroit avec le porteur vers le haut et le vinyle contre le tissu. De nombreux vinyles lisses sont pressés avec deux points sur le fer, ce qui correspond à environ 160 degrés dans les élingues rondes. Cependant, le temps peut varier de 10 secondes à une demi-minute. Alors, lisez ce qui s’applique au vinyle que vous utilisez !

Il ne faut pas repasser, mais presser, et plus vous pouvez mettre de poids, mieux c’est. J’ai l’habitude de monter sur une chaise pour pouvoir vraiment mettre tout le poids sur le fer à repasser. Ainsi, avec le papier protecteur et le fer à repasser et presser, presser et presser… Allez maintenant, sur un, à deux… (Lisez ceci en tant qu’instructeur d’aérobic poivré… L’horloge se fait beaucoup, puis-je la blâmer ? ; D)

Lorsque le vinyle est en place, retirez le porteur (lisez s’il doit être retiré chaud ou froid, c’est-à-dire juste après avoir serré ou si la pression doit d’abord refroidir). J’ai l’habitude de remettre le papier protecteur et de presser un peu plus sur les petits détails et les bords pour qu’il soit vraiment assis. Quand vous pouvez voir un peu de la structure du tissu à travers, généralement il varalagom.

Partager :